THÉÂTRE NÔ KITA | Regardez, Intéressez-vous et Plongez dans l'univers du Nô

Tokyo Entertainment 2017.11.24
  •  
 
La Plus Vieille Forme Théâtrale Japonaise

Un Spectacle à Destination des Etrangers

Le théâtre nô, à son origine, étant avant tout une forme de théâtrale aristocratique. 

Peu importe le musée que vous visiterez au Japon vous rencontrerez à coup sûr ces fameux masques qui font la renomée du nô. Magnifiquement sculptés, à l'expression singulière mais aussi inquiétante. Certains disent qu'ils renferment quelque chose de mystique en eux... Tout simplement car ils laissent le spectateur bouche bée une fois portés. 

Ils sont donc portés lors de démonstrations théâtrales. On associe souvent théâtre japonais au Kabuki mais bien d'autres formes de théâtre existe au Japon. Bien que tous les deux remontent à plusieurs centaines d'annés ils sont très différents. Vous pouvez lire notre article (en anglais) sur le sujet ICI. 

⦿ Date : Samedi 27 Janvier 2018

⦿ Lieu : Théâtre Nô Kita (喜多能楽堂)

⦿ Frais d'entrée : Adulte - 3000 yens  Etudiant - 1500 yens

⦿ Informations : Page web ・ Facebook 
  • Le Nô : des costumes raffinés

    Loin des kimonos et yukatas, les costumes du théâtre nô sont bien plus imposants et marquent les esprits. 
  • (Photo prise par Hachiro Tsuji)

    Un théâtre visuel et sonore 

    Le nô est l'une des formes les plus anciennes de théâtre au monde et la plus ancienne forme d'art "d'interprétation" japonaise. Il est interprété exclusivement par des hommes accompagnés de chants (appelés 謡曲 yōkyoku) réalisés par un choeur ainsi qu'un orchestre composé d'une flute et de trois types de tambours. 

EN COULISSE... 

JAPANKURU a reçu une invitation à découvrir l'envers du décor du théâtre nô. 
Nous avons voulu partager toutes ces informations au monde tout en permettant une meilleur compréhension de cette forme artistique! 
D'habitude, seuls les acteurs sont autorisés à fouler les planches puisque dans la croyance la scène est censée avoir une connexion avec le divin. 

L'objectif de l'événement organisé cette fois étant de renforcer l'intérêt et la connaissance du théâtre nô par les étrangers, vous pourrez approcher le tapis rouge. Cependant n'oubliez pas de vous munir de chaussettes blanches!

L'Histoire du Nô

Pendant la période de Nara (710-794), une forme populaire de théâtre appelée sangaku (散楽) fut importée de Chine au Japon. Ceci permit l'apparition du sarugaku (猿楽 - saru signifie singe alors que gaku désigne la musique) composé de pantomime, d'acrobatie mais aussi de magie. 

Les acteurs du développement du nô furent le dramaturge Kanami Kiyotsugu et son fils Zeami Motokiyo. La première réelle interprétation de Kanami et Zeami se tint devant le shogun Ashikaga Yoshimitsu, alors âgé de 18 ans, en 1374 à Kyoto. Grâce au soutien de Yoshimitsu, Kanami et son fils parvinrent à développer ce nouveau genre qu'était le nô en intégrant des élements de différents aspects artistiques dans la danse : poésie, art classique et sujet de société. 

De la Mascarade à la Cérémonie Sacrée

Le nô s'éloigna très rapidement de son origine, le sarugaku, art bien plus llibre et à l'interprétation plus extravagante. Il restera de cette évolution un style plus épuré et sérieux. Il fut d'abord un style interprété dans les temples, sanctuaires et festivals avec comme public l'élite du peuple : samurais, seigneurs de guerre et aristocrates. Ce style évolua à travers le temps pour enfin prendre sa forme finale que l'on connait aujourd'hui dans le courant du 14ème siècle. 
  • Des responsables du Nô préparant la cérémonie
  • Coupes nuptiales de saké appelées "Sakazu goto" (​盃事)

❶ Boire et faire une voeu à Dieu

Semblable au mariage conventionnel Shinto, l'une des particularités de la cérémonie est l'absorbtion de saké. Il représente l'engagement du futur marié envers sa femme ou dans le cas présent de l'acteur de nô envers Dieu. Il faut également frotter un silex dans son dos pour chasser toute esprit malin!

❷ Hiuchi Ishi (火打石)

Le 'Hiuchi ishi' (火打石) est un rite de purification effectué en frottant un silex pour faire apparaître une étincelle. D'après le Kojiki, considéré comme l'un des ouvrages les plus importants du Japon, ce rite était réalisé pour chasser les mauvais esprits. Cette une croyance encore très ancrée aujourd'hui et également toujours pratiquée.

❸ Purifier le corps et l'esprit à l'aide de riz et de sel

Le riz et le sel sont deux ingrédients utilisés lors des cérémonies au Japon. 
Beaucoup d'entre nous sont familiers avec le riz puisqu'on le retrouve dans nos cérémonies de mariage en Occident. 

Artefacts Culturels

  • Des costumes raffinés (能装束)

    Il existe des formes spécifiques de costumes caractéristiques du théâtre nô. 
    On peut noter par exemple les larges pantalons dépliants caractéristiques des acteurs masulins ainsi que la robe colorée richement ornementée appelée karaori (唐織) des actrices. 
  • Des masques impressionants (能面)

    Comme chaque masque possède son expression certains masques sont assignés à des roles spécifiques.
    Un masque aux allures démoniaques, par exemple, sera souvent porté par l'acteur jouant le Hannya, le jaloux, un démon vengeur qui fut autrefois une femme à la beauté exceptionnelle. 
  • Des références culturelles sur scène

    La scène sur laquelle le nô est interprété est appelée Nogakudo (能楽堂).
    A la différence du Kabuki, caractérisé par des mouvements amples et spectaculaires, le nô retire sa puissance de la subtilité, nous permettant de nous concentrer sur chaque personnage.
  • Le théâtre de nô était autrefois interprété en extérieur, ce qui explique la présence encore aujourd'hui du toît de la scène.
    Cependant les structures ont maintenant été installées en intérieur, un spectacle complètement différent!
  • Sur le côté de la scène se trouve une avancée se terminant par une sortie bordée de rideaux. 
    Il est dit qu'ils représentent la barrière entre notre monde et celui des enfers. 
  • La peinture centrale de la scène représente un pin. Il semble y avoir deux explications à cela : 
    ❶ C'est un arbre inconditionnel, il ne change en aucune saison.
    ❷ Il a également une longue espérance de vie, synonyme de longévité.
Sur la droite de la scène se trouve une petite porte. 
C'est l'entrée pour toute personne n'étant pas acteur. 
  • Vous pouvez vous aussi en apprendre plus sur le Nô au Kitano Gakudo! 
    Alors laissez-vous tenter! 
Théâtre Nô Kita (喜多能楽堂)
4 -6-9 Kamiosaki, Shinagawa-ku, Tokyo

​⦿ Quand ?
 le Samedi 27 Janvier 2018

​⦿ Horaires
① 12h30~  Expérience (cérémonie)  
② 13h30~  Représentation  
③ 15h45~  Visite des coulisses

⦿ Frais d'entrée : Adulte - 3000 yens  Etudiant - 1500 yens

⦿ Contact : Kita Noh Theatre
03-3491-8813 (10h00~18h00)
okina_ticket@kita-noh.com

​⦿ Lieu : Théâtre Nô Kita (喜多能楽堂)

⦿ Informations : Page web ・ Facebook

 
Restez connectés pour de nouveaux articles originaux tous les jours sur JAPANKURU🐶.

N'hésitez pas à nous suivre également sur nos réseaux Facebook et Instagram pour plus d'histoires japonaises!
Basic Info
NameThéâtre Nô Kita (喜多能楽堂)
Address4 -6-9 Kamiosaki, Shinagawa-ku, Tokyo
StationMeguro
Tel03-3491-8813
Websitehttps://www.facebook.com/kita.nohgakudo/
Comment
POST
Related Article
  • PARTNERS